Gradiva au Moulin d’Andé

Qui ne connait pas le Moulin d’Andé se doit d’aller le visiter : à 100 km de Paris, prés des Andelys, un moulin datant du 12ème siècle se niche dans la verdure. Il a accueilli les compagnons de Jeanne d’Arc et depuis lors, conservé ses rouets, ses meules, ses lanternes et ses tiges de relevées. Sa silhouette typique enjambe un bras du fleuve pour rejoindre une de ses îles. Il abrite une partie privée, la salle de la Meule, les cuisines et la salle à manger des artistes en résidence.

Les dépendances (étable, écurie, orangerie…)  hébergent désormais les chambres, les salles de réunions et de spectacles ou encore le « Café », lieu de rencontre convivial. Un parc de 15 hectares depuis les bords de Seine jusqu’au haut du coteau, offre de belles échappées sur le fleuve et ses méandres. Un belvédère permet de contempler le paysage par-dessus les cimes des arbres.

Dans le parc, une orangerie du début du XXème siècle abrite maintenant le théatre où nous avons pu tenir nos deux représentation de GRADIVA  le 6 et 8 mai derniers.

[Best_Wordpress_Gallery id= »5″ gal_title= »Gradiva au Moulin dAndé »]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.